Isis

COMMENT L’ESPRIT A ÉTÉ ENLEVÉ AUX FEMMES

Afin de créer une lignée de pharaons issue d’Osiris, la coutume égyptienne était le mariage entre frère et sœur, ainsi que l’avaient fait les dieux eux-mêmes, Osiris étant l’époux d’Isis, sa sœur. Mais les Égyptiens n’ignoraient pas que les mariages consanguins augmentaient les risques de perpétuer et de généraliser les malformations congénitales. Ils furent amenés à imaginer le principe de la théogamie. La première épouse est choisie désormais à l’extérieur de la famille et elle est autorisée à régénérer «le sang d’Horus» tout en respectant symboliquement la filiation divine.

262 ÉGYPTE 16 mars2009 Beit El Ouali

Isis donnant le sein à Pharaon mort

Isis ouvre ainsi la Première partie du livre, avec ses filles, “épouses fidèles et mères méritantes”. Ses larmes d’épouse la lie aussi aux “mères de douleur”, la mater dolorosa. Mais si le fils adule celle qui l’a porté dans ses «entrailles», il méprise “les femmes et leur sexe maudit”, n’hésitant pas à se joindre aux brutalités exercées de tout temps ur les femmes pour les dominer, “femmes dépecées” et  “femmes violentées”. Les femmes réagissent parfois avec violence et les “femmes castratrices” ne sont pas seulement du domaine des fantasmes. Leur réponse est souvent paradoxale, et les “femmes frigides” sont avant tout des victimes. Pourtant, il faut bien reconnaître que les “femmes meurtrières” se passent aisément du modèle masculin, et utilisent plus souvent le poison que le poignard, et ce ne sont pas les “femmes en tranche” des feuilletons de la télévision qui désapprouveront cette préférence.

Films analysés :

  • La Permission (Yol), écrit par Yilmaz Güney, réalisé par Serif Gören, Turquie, 1982.
  • Monster, écrit et réalisé par Patty Jenkins, États-Unis, 2003.
  • Thelma et Louise, écrit par Callie Khouri, réalisé par Ridley Scott, États-Unis, 1991.
  • Les Liaisons dangereuses, écrit par Christopher Hampton, d’après Pierre Choderlos de Laclos (1782), réalisé par Stephen Frears, Royaume-Uni, États-Unis, 1988.
  • Basic Instinct, écrit par Joe Eszterhas, réalisé par Paul Verhoeven, États-Unis, 1992.
  • Arsenic et vieilles dentelles, écrit par Julius J. Epstein & Philip G. Epstein, d’après Joseph Kesselring, réalisé par Frank Capra, États-Unis, 1944.
  • Desperate Housewives, série en 8 saisons, conçue par Marc Cherry, États-Unis, 2004-2012.

Livres analysés :

  • Ancien Testament, Genèse, Juges.
  • Nouveau Testament, Évangiles selon saint Luc, saint Matthieu, saint Marc.
  • Le Coran, Marie, La Table.
  • La Mère, Maxime Gorki.
  • Les Raisins de la colère, John Steinbeck.
  • Prévalence des mutilations génitales féminines chez les filles en Égypte, collectif Organisation mondiale de la santé.
  • Les Femmes avec leur amour, Paula Jacques.
  • L’Histoire commence à Sumer, Samuel Noah Kramer.
  • L’Épopée de Gilgamesh.
  • L’Odyssée, Homère.
  • Vienne la nuit, Naguib Mahfouz.
  • Bisesa, in L’Homme qui voulut être roi, Rudyard Kipling.
  • Brûlée vive, Souad & Marie-Thérèse Cuny.
  • Le Mahâbhârata.
  • Le Tour du monde en 80 jours, Jules Verne.
  • Les Trois Mousquetaires, Alexandre Dumas.
  • Psychanalyse des contes de fées, Bruno Bettelheim.
  • Mémoires, duchesse d’Abrantès.

Peintures, sculptures analysées :

  • L’Origine du monde, peinture de Gustave Courbet (1866).
  • Jean le Baptiste, bas-relief d’Antoine Ancquier, Notre-Dame d’Amiens (1530).
  • L’Extase ou la Transverbération de sainte Thérèse d’Avila, sculpture de Gian Lorenzo Bernini, dit Le Bernin 1647-1652).

Chansons analysées :

  • Le Fantôme de Tom Joad, écrite et composée par Bruce Springsteen.
  • Tu te laisses aller, écrite et composée par Charles Aznavour.