Un Ange passe

ANGE 00

Scénario, réalisation et commentaire

J.-C. Morin

Images

Pierre Bourquin

Jean-Jacques Révérend

Son

Sebastian Linozzi

Gregory Lemaître

Montage

Vincent Schmitt

Mixage

Lionel Thiriet

Christian Décamps au Zénith

Christian Décamps au Zénith

 

En Octobre 2002,  le groupe de rock ANGE, éclaté en 1995, se reforme pour un unique concert au Zénith à Paris. Une manifestation organisée sous la demande pressante de ses nombreux fans – qui couvrent maintenant non seulement la génération qui connut les heures de gloire du groupe (les « seventies ») mais la génération montante. Comme d’habitude, l’immense nef est comble, plusieurs milliers de spectateurs…

ANGE 4

Christian Décamps, le fondateur et la voix du groupe, 67 balais aujourd’hui, a tout gardé de sa puissance charismatique. Il faut l’avoir écouté, et vu, électriser une salle de plusieurs milliers de personnes, pour saisir la force qui se dégage de ce barbu tout à fait allumé, sans doute à l’origine du succès d’Ange.

Christian, son fils Tristan, et Daniel Haas

Christian, son fils Tristan, et Daniel Haas

Il habite toujours dans sa montagne haut-saônoise, à Saint-Bresson, et vient de sortir le dernier disque d’Ange (le « nouvel Ange », comme on dit) dont il possède le label, mais qu’il a enregistré avec d’autres musiciens que ceux de la formation originelle. Le « vieux de la montagne », comme ses fans appellent Christian avec humour et affection, fait preuve là encore d’une superbe inspiration. Parmi ses “musicos”, son fils, Tristan qui a repris le flambeau de son père et mène en parallèle une carrière personnelle.

Francis Décamps

Francis Décamps

Francis Décamps, le petit frère, est toujours Belfortain et s’est donné une mission presque sacrée qu’il remplit avec passion : aider de jeunes chanteurs ou musiciens par le biais de son association « Arts en avant », leur enseigner les méandres du show-biz.

ANGE 5

Lui qui a connu en même temps la gloire et la dèche, il sait qu’il faut y croire, s’attacher à faire sa musique, celle que l’on aime et qu’on veut donner en partage au public. Sans passion préalable, on est forcé d’aller se rhabiller…

 

Robert Defer

Robert Defer

 

Guitaristes, bassistes, batteurs… Tous ont connu la galère des tournées, les cent, trois cents, cinq cents kilomètres qu’il faut subir d’un concert à l’autre, bringuebalés dans un bus ou dans un camion, l’angoisse de la première confrontation avec son public d’un soir (« ils vont nous siffler… nous démolir… »), les petits boulots qu’il faut accepter quand la tournée est bouclée et la thune envolée. Mais à ce sujet, ils sont tous habitués à reprendre le collier quand c’est nécessaire. Comme les géniaux rockers de Liverpool, ils viennent d’un milieu très modeste et ont très tôt abandonné le lycée pour aller à l’usine (Alsthom, Peugeot). Les petits boulots, ils connaissent, et le courage ne leur fait pas défaut !

 

Christian et Claude Demet

Christian et Claude Demet

Christian et Serge Cuenot

Christian et Serge Cuenot