Les Français d’abord, voyage dans l’extrême-droite

“Voilà un reportage apparemment tout simple, pratiquement sans commentaire, tourné dans la rue, les cafés, comme au quotidien, là où le Front national est passé. Les propos, les images donnent beaucoup à penser.” (Gilles Alexandre. Télérama n° 1776 du 25 janvier 1984)

“La télévision étant ce qu’elle est et les mentalités ce que nous savons, le reportage de Renaud Delourme et Dominique Nasplezes, filmé par Jean-Claude Morin, est remarquable.” (Martin Peltier. Le Quotidien de Paris du 3 février 1984)

D'abord 7

D'abord 6

“A l’issue de la projection de presse, Le Pen n’était pas très content. Il a quitté la salle avec précipitation. Visiblement, l’extrême droite (et son dirigeant fétiche) n’aime pas que l’on découvre un petit coin de voile sur sa face cachée.” (Philippe Meunier. L’Humanité du 3 février 1984)

“Enfin, Le Pen est sorti furieux, paraît-il, de la salle de projection, c’est déjà ça! …/… Il y a quelques scènes réjouissantes dans un bistrot où chacun improvise sur le thème du raciste.” (Hélène Hazera. Libération du 3 février 1984)

D'abord 1D'abord 2D'abord 5