Le Trompettiste aux lèvres d’or

La photo choisie par Télérama pour illustrer Faut pas rêver.

La photo choisie par Télérama
pour illustrer Faut pas rêver.

 

“Gros plan d’un visage congestionné, joues rebondies, yeux fermés. Des doigts épais, aux ongles noirs de cambouis, courent sur une trompette rutilante. La magie de l’évasion opère cette fois dans une casse automobile de Jouy-en-Josas : un garagiste, la soixantaine joviale, vibre pour la musique. On se trouve fort éloigné d’Ushuaïa, de l’aventure humaine en tout genre ou de l’exploit sportif qui frappent l’esprit. L’une des meilleures émissions de deuxième partie de soirée de FR3 joue dans la nuance, entre culturel et grand public.”

Flore Geffroy, Télérama n° 2151, 3 avril 1991, page 75.

 

 

 

La fête en musique. Invité : Bernard Fresson.

La fête en musique. Invité : Bernard Fresson.

C’est le regretté Bernard Fresson qui m’avait appris l’existence de Roland Becquelin, son garagiste, et c’est parce qu’il était un client satisfait et que je le connaissais qu’il a accepté de parrainer la fête musicale de Roland.

Roland, à la ... mandoline

Roland, à la … mandoline, un vieux gag de clown.

 

Roland Becquelin, garagiste et trompettiste

Roland Becquelin, garagiste et trompettiste,
décédé depuis.

Roland, à la contrebasse

Roland, à la contrebasse… à pistons.
Normal pour un garagiste!