Le Brin de muguet

“Aux dialogues très incisifs de Marie-France Briselance, répond la réalisation parfaitement maîtrisée de Jean-Claude Morin.”

Jeannick Le Tallec (Télérama n° 1815 du 24 octobre 1984)

France Dougnac "apporte une blondeur tantôt légère, tantôt violente, charmante et charmeuse à coup sûr."  (Le Figaro)

France Dougnac "apporte une blondeur tantôt légère, tantôt violente, charmante et charmeuse à coup sûr." (Le Figaro)

Dick est persuadé qu'il peut se faire aimer par Marie

Dick est persuadé qu'il peut se faire aimer par Marie

“Notre avis : Un excellent téléfilm où Sim interprète avec talent son premier rôle dramatique.

Les téléfilms, qualité française, sont rares.”    C.F. (Le Figaro du 02 novembre 1984)

"Un Sim attendrissant dans un rôle d'amoureux vieillissant, inattendu mais inquiétant aussi" (La Croix)

"Un Sim attendrissant dans un rôle d'amoureux vieillissant, inattendu mais inquiétant aussi." (La Croix)

Brin de muguet 8"Sur son visage mangé par la barbe, seul le regard parle" (Télérama)

"Sur son visage mangé par la barbe, seul le regard parle." (Télérama)