Travellings

Extrait de la première partie du livre.

« Alexandre Promio a été initié à la prise de vue par Louis Lumière, et à son tour il a formé tous les opérateurs de la maison. Il a raconté comment l’idée lui était venue des premiers travellings. « Arrivé à Venise et me rendant en bateau de la gare à mon hôtel, sur le Grand canal, je regardais les rives fuirent devant l’esquif, et je pensais alors que si le cinéma immobile permet de reproduire des objets mobiles, on pourrait peut-être retourner la proposition et essayer de reproduire à l’aide du cinéma mobile des objets immobiles. Je fis de suite une bande que j’envoyai à Lyon avec prière de me dire ce que Monsieur Louis Lumière pensait de cet essai. La réponse fut favorable ». Filmée le 25 octobre 1896, la bande est programmée sous le titre Panorama de Venise vue du Grand canal. …/…»

« Désormais, tout ce qui peut porter une caméra et son opérateur, et se déplacer, un tapis roulant ou une charrette, une grue de chantier ou un manège, sera utilisé pour faire des scènes spectaculaires et originales. Et la légende et les amoureux du cinéma devront retenir que tout a commencé à Venise sur une gondole… »